Preloader

LABORATOIRE RURAL

En réponse aux défis socio-économiques auxquels doivent aujourd’hui faire face les milieux ruraux du Québec, il est nécessaire de chercher de nouvelles façons de densifier l’occupation du territoire, de diversifier les économies régionales et de renforcer la cohésion sociale dans les collectivités. Or, l’immigration est souvent suggérée comme source potentielle de dynamisation des milieux ruraux du Québec. À cet égard, plusieurs régions sont déjà porteuses de projets diversifiés visant à attirer, accueillir et intégrer sur leur territoire des personnes immigrantes désireuses d’y vivre et d’y travailler. Dans les autres régions, cette avenue est également susceptible d’être envisagée, à court ou moyen terme.

En ce sens, Portes ouvertes sur le Lac est considéré à l’échelle québécoise comme un pionnier dans l’accueil et la rétention de la population immigrante en région. C’est pourquoi il a été nommé Laboratoire rural par le ministère des Affaires municipales et des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) en 2008.